Prime de naissance : à quoi sert-elle ? Comment et quand l’obtenir ?

La prime de naissance pourrait bientôt être versée avant l’arrivée du bébé, contre deux mois après actuellement. Mais au fait, qui est éligible ? Comment l’obtenir ? Quel est son montant ?

Un nouvel amendement est sur le point d’être ajouté au projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2021 : l’avancement du versement de la prime de naissance au 7ème mois pour les parents éligibles. Elle était jusqu’à présent versée environ deux mois après la naissance du bébé. Mais au fait, qui y a droit ? A quoi sert-elle ? Comment l’obtenir ?
Sur le même sujet
Covid-19 et grossesse : les réponses à vos questions
Covid-19 et grossesse : les réponses à vos questions

La prime de naissance est attribuée « sous condition de ressources ». Elle a pour but d’aider les parents à faire face aux premières dépenses liées à l’arrivée d’un bébé, ou lors d’une adoption. Elle n’est versée qu’une seule fois par enfant, mais elle est proportionnelle au nombre d’enfants attendus.
Quelles sont les conditions pour la prime de naissance ?

Les conditions d’attribution sont liées à votre situation. Il vous faudra d’abord être citoyen de l’Union européenne ou avoir un titre de séjour en cours de validité à présenter à votre Caf. Ensuite, pour obtenir la prime de naissance, vous devrez avoir déclaré votre grossesse dans les 14 premières semaines auprès de votre Caf et votre caisse primaire d’Assurance maladie. Cette formalité est à faire via votre carte vitale par votre médecin ou votre sage-femme. Ensuite, vous devrez faire votre demande sur le site de la Caf.
Quel est le montant de la prime de naissance ?

La prime de naissance est fixe mais est attribuée en deçà d’un certain plafond de revenus. Votre situation sera examinée au 6ème mois de votre grossesse. Pour les enfants nés depuis le 1er avril 2020, la somme versée est de 947,32 euros par enfant. Si vous attendez des jumeaux, vous recevrez 1 894,64 euros, et 2 841,96 euros pour des triplés. Le plafond de ressources est calculé en fonction du nombre d’enfants dans le foyer, qu’ils soient déjà nés ou à naître.

Ainsi, une famille avec un seul enfant à naître doit gagner au maximum 32 165 euros par an pour un couple avec un seul revenu d’activité, ou 42 509 euros pour un parent isolé ou un couple avec deux revenus d’activité. Pour deux enfants à charge, le plafond est de 38 598 euros dans le premier cas, et de 48 942 euros dans le second cas. Vous pouvez effectuer une simulation sur votre compte Caf.
Quand et comment est-elle versée ?

La prime de naissance est attribuée par la Caf et vous sera versée directement sur votre compte bancaire. Elle était jusqu’à présent délivrée au plus tard avant la fin du dernier jour du 2ème mois du bébé. Mais pour permettre aux ménages plus modestes d’effectuer les achats liées à l’arrivée d’un enfant plus en amont, elle pourrait bientôt être versée au 7ème mois de grossesse.
Et si j’adopte, ai-je droit à une prime ?

Il existe aussi une prime à l’adoption, elle aussi calculée en fonction des ressources du foyer. L’enfant adopté doit avoir moins de 20 ans. Cette prime est calculée sur les mêmes plafonds de revenus que pour un enfant à naître, mais elle s’élève à hauteur de 1 894,65 euros par enfant, et elle est versée à compter de son mois d’arrivée.

Source : CAF

Lire aussi :

Le congé paternité porté à 28 jours
Et si l'on pouvait prédire les complications d'une grossesse via une simple prise de sang ?

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes