Présidentielle Guinéenne : Alpha Condé a-t-il fermé ses frontières avec le Sénégal… ?

Selon des médias guinéens, la Guinée a décidé de fermer ses frontières avec ses voisins, le Sénégal et la Guinée-Bissau, à trois semaines de l’élection présidentielle du 18 octobre qui oppose principalement le président sortant, Alpha Condé à Cellou Dalein Diallo.

A quelques semaines de l’élection présidentielle du 18 octobre, les autorités guinéennes ont décidé de fermer leurs frontières avec le Sénégal et la Guinée-Bissau, rapporte operanewsapp.com, visité par Senego.

Information pas officiellement confirmée

L’information n’a pas été officiellement confirmée par les autorités guinéennes, mais le tabloïd Mediaguinée croit savoir que cette fermeture des frontières entre la Guinée et ses deux pays voisins est bien de rigueur sur place.

Et dit constater que des véhicules sont stationnés tout au long de la route de Sambaïlo, à 13 km de Koundara-ville et Bhoundou Fourdou à 45 km, suite au blocage hermétique du passage.

Une situation très préoccupante

“Une mesure inappropriée”, selon le Groupe Organise des Hommes d’Affaires (GOHA). “Elle crée une situation très préoccupante pour les opérateurs économiques transfrontaliers déjà soumis aux difficultés liées à la COVID 19. Il va sans dire que d’énormes pertes et des privations induites vont s’en suivre juste pour satisfaire les caprices de M. Alpha Condé”, lit-on, entre autres, dans un communiqué rendu public ce lundi 28 septembre.

Les Guinéens de ces pays visés privés de vote

“Craignant que les Guinéens de l’étranger ne votent contre lui, Alpha Condé a décidé que ceux résidant au Sénégal et en Angola seront privés de vote le 18 octobre prochain. C’est le principe de 2 poids, 2 mesures qui est appliqué en Guinée”, a poursuivi le communiqué

Et le GOHA d’informer la communauté internationale et la CEDEAO, de la fermeture de la frontière entre la Guinée et le Sénégal sur décision des autorités guinéennes.