Présidentielle 2024 : Les perdants de 2019 créent un nouveau cadre

Le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck, Pape Diop, Issa Sall, Me Madické Niang, Malick Gakou, Aguibou Soumaré se sont retrouvés hier, plusieurs mois après leurs premières discussions post-électorales. Ces leaders comptent s’ouvrir à d’autres membres de l’opposition pour se donner les moyens politiques d’une alternance en 2024.

Les problèmes du Sénégal au menu…

Selon le Pr. Issa Sall qui a parlé sur les indes de la Rfm, « nous ne sommes pas à notre première rencontre. Nous nous sommes entretenus plusieurs fois ces temps passés pour parler de façon générale, des problèmes de notre pays ».

L’alternance se prépare

Il informe que ce cadre de l’opposition existe depuis longtemps, mais il ne reste que sa formalisation. Après la dernière présidentielle du 24 février dernier, ces leaders se sont retrouvés à plusieurs reprises, dans la perspective de 2024, encore que le Président Macky Sall en est à son second et dernier mandat.

Sonko et Khalifa Sall, les grands absents

Pour le moment, ces ténors de l’opposition se gardent de révéler l’ordre du jour de leur rencontre d’hier, mais ils tendent la main à Khalifa Sall et Ousmane Sonko, qui ont été les grands absents de ce tête à tête.