Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l’appelait affectueusement …

Madame le maire de Kaolack a été reçue cet après-midi par les guides religieux de la cité de Mawlana Cheikh Al Islam.
Mariama Sarr s’est rendue chez l’imam de la grande mosquée de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Aly Cissé, le nouveau khalife, Serigne Mahy Ibrahima Niass etc.  

À cette occasion, elle a fait un témoignage élogieux sur le défunt.  » Je viens ici en tant que maire de la commune, je viens ici en tant que fille et en tant que citoyenne de la commune de Kaolack. Donc, ma présence ici n’est pas fortuite. Dès qu’on a appris la nouvelle, nous nous sommes rapprochés de la famille du défunt au niveau de Médina Baye où nous avons apporté le soutien nécessaire pour accueillir des pèlerins et toutes les autres délégations. Et nous avons aussi fait d’autres délégations auprès du khalife, de l’imam et chez les autres familles pour apporter l’appui de la commune auprès de ces familles dans le cadre de l’accueil et de la prise en charge des délégations. Et pour dire que nous partageons cette douleur et comme nous l’indique la coutume, présenter nos condoléances et faire des témoignages sur le défunt. On l’appelait affectueusement « Papeu Cheikh » parce qu’il jouait le rôle de père. On ne peut pas dire toutes ses qualités. Nous prions également pour que Papa Mahy Ibrahima Niass puisse exécuter sa mission dans la paix, la joie et la ferveur… »

Pour leur part, les deux guides religieux ont manifesté leur satisfaction par rapport aux actes posés par cette dernière pour les accompagner dans la vie de tous les jours. D’après Cheikh Ahmed Tidiane Aly Cissé, l’édile de Kaolack est une fille du défunt et de Médina Baye de par leur relation et ses nombreux soutiens au profit de cette cité. Le nouveau khalife qui lui a emboîté le pas, a pour sa part prié pour que cette dernière puisse accomplir sa mission au niveau de la mairie de Kaolack…

Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l'appelait affectueusement "Papeu Cheikh" parce qu'il jouait le rôle de père ».
Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l'appelait affectueusement "Papeu Cheikh" parce qu'il jouait le rôle de père ».
Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l'appelait affectueusement "Papeu Cheikh" parce qu'il jouait le rôle de père ».
Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l'appelait affectueusement "Papeu Cheikh" parce qu'il jouait le rôle de père ».
Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l'appelait affectueusement "Papeu Cheikh" parce qu'il jouait le rôle de père ».
Présentation de condoléances à Médina Baye / Mariama Sarr : « On l'appelait affectueusement "Papeu Cheikh" parce qu'il jouait le rôle de père ».