Pr. Ibou Sané sur le cas Khalifa Sall : « Sa première bataille doit être… »

L’ancien édile de la capitale tient une rencontre avec les membres de sa coalition, cet après-midi. Après tous ces mois passés à Rebeuss, que va dire Khalifa Ababacar Sall ? Ibou Sané ne s’attend pas vraiment à grand-chose. L’enseignant chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis estime qu’il est plus que jamais lié par la grâce. « S’il a choisi ce moment crucial pour parler aux Sénégalais, c’est peut-être qu’il a des choses intéressantes à nous livrer. Mais dans tous les cas, sa première bataille doit être de pouvoir bénéficier d’une amnistie et d’être complètement à l’abri des soubresauts pour se projeter vers le futur », a-t-il soutenu. Avant de poursuivre : « C’est une bataille d’opinion mais malheureusement, il y a une épée de Damoclès qui est encore au-dessus de sa tête, il n’a bénéficié que d’une grâce présidentielle; maintenant le plus important pour moi, c’est l’amnistie ».