Posture du Président Pape Diop : Entre patriotisme et responsabilité (Par Mouhamed Al-Amine Niang)

122
Législatives : Bokk Guis Guis Liguey contre le report des élections


Mature mais surtout averti, le Président Pape Diop, conscient de l’environnement sous-régional marqué par la menace permanente du terrorisme, a décidé de j***r la carte de la paix sociale pour que le Sénégal n’entre pas dans une spirale de violence.

C’est ainsi qu’il a délibérément choisi de ne pas faire connaître au pays une crise institutionnelle où le Président de la République serait tenté de gouverner par ordonnances. Il a alors pris la responsabilité historique de rejoindre le groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, afin de permettre au Président d’avoir une majorité absolue, et, partant, de gouverner en ayant les coudées franches.

Son choix est fondé sur des arguments valables, et dénotent son sens élevé du patriotisme et sa stature d’homme d’Etat.

Premièrement, le Président Pape Diop a pu cerner les enjeux sécuritaires. Nul n’ignore que le Mali n’est pas loin du Sénégal, et que nous venons de connaître d’importantes découvertes de pétrole, de gaz et d’autres ressources minières. Ce qui aiguisent les appétits des assoiffés de pouvoir mais aussi la boulimie financière de multinationales promptes à créer les conditions de la malédiction du pétrole, en profitant de la plus petite brèche qu’un manque de cohésion nationale créerait. Voilà pourquoi, Pape Diop, loin d’être comme les arrivistes à la quête d’un pouvoir, a opté pour la pacification de l’univers social, seul gage d’une émergence véritable.

Secundo, Pape Diop n’est pas né de la dernière pluie. Il a été dans l’une des plus hautes stations de la République. Il est un homme expérimenté qui, depuis l’âge de 25 ans partage avec les Sénégalais. Donc, jamais il ne va vendanger la paix sociale ni compromettre les chances d’une émergence du pays.

Troisièmement, l’homme sait qu’il y’a une frange de la population qui est prête à accéder au pouvoir par tous les moyens et à créer les conditions d’un pays ingouvernable. Voilà qui l’a amené à couper l’herbe sous le pied de ces éléphants qui étaient prêts à assaillir le magazin de porcelaines.

Tous les Sénégalais ont le devoir moral de tirer le chapeau à Pape Diop. Ceux qui s’attaquent à lui sont ceux qui tous les jours cherchent à emballer le pays dans une spirale de violence qui leur permettrait d’assouvir leur désir d’accéder au pouvoir. Je suis un talibé mouride conscient de ce que représente l’attachement à la paix. Donc, je suis déterminé à faire face à toute personne aveuglée par le pouvoir qui tenterait de ternir l’image de marque de cet homme.

Pape Diop, vous êtes un vrai lion, un apôtre de la paix, un politique loin d’être obnubilé par le pouvoir. Le Sénégal, dans son entièreté, vous est reconnaissant.

Mouhamed Al-Amine Niang

#MouhamedAlAmineNiang #PapeDiop