Portugal: 714€ d’amende pour les cris racistes contre Moussa Marega !

La sanction tombe pour Vitoria Guimaraes. En effet, après les cris racistes à l’endroit de Moussa Marega, le 16 février dernier, à l’occasion de la rencontre entre Porto sur la pelouse du Guimaraes, la Ligue portugaise, a décidé de réagir. Une réaction après plus de deux semaines qui surprend. 

La Ligue portugaise s’est prononcée sur les sanctions infligées au Vitoria Guimaraes et les décisions ont de quoi surprendre. Le club de l’élite lisutanienne a, selon sport24, écopé au total d’une amende de 18.000 euros au cours de la soirée. L’hebdomadaire local Sàbado a dévoilé les détails des sanctions : 7.140€ sont dus à des dégâts matériels suite à des jets de sièges, 4.017€ pour l’utilisation d’engins pyrotechniques, 2.678€ en raison d’échanges de torches entre supporters des deux clubs et… 714€ seulement pour insultes entonnés par les supporters à l’encontre de Marega. Un sens des priorités qui laisse songeur.

A l’occasion de la rencontre entre Porto sur la pelouse du Vitoria Guimaraes, le footballeur franco-malien du FC Porto, Moussa Marega avait décidé de quitter le terrain après avoir été la cible de cris racistes venant des tribunes occupées par les supporters locaux. Malgré l’intervention de ses partenaires et de son entraîneur Sergio Conceiçao qui ont tenté de le dissuader, le joueur a rejoint les vestiaires en s’en prenant sur le chemin à la tribune d’où venaient les insultes et les sifflets. Un coup de poing pour réagir au fléau du racisme qui gangrène le football dans les stades.