Placé en garde à vue, un proche d’Édouard Philippe se fait passer pour …

Interpellé après avoir frappé un gendarme, un proche du Premier ministre français s’est fait passer pour un conseiller de ce dernier afin d’abréger sa garde à vue, rapporte Médiapart. Khalid Bouksib avait été interpellé le 23 juin à Rouen après une altercation avec un CRS au domicile de ses parents. “Tu ne sais pas à qui tu as affaire”, aurait lancé l’individu au gendarme qui lui demandait de décliner son identité.

Il lui aurait ensuite donné trois coups de poing au visage. Placé en garde à vue, Khalid Bouksib aurait prétendu être le “conseiller diplomatie et communication” d’Édouard Philippe. Il a ensuite invoqué la visite du Premier ministre russe Dmitri Medvedev prévue lundi 24 juin au Havre pour pouvoir sortir de garde à vue. Khalid Bouksib nie aujourd’hui s’être fait passer pour un collaborateur de Matignon.

Un camarade de boxe d’Édouard Philippe

De son côté, l’entourage d’Édouard Philippe a confirmé à Médiapart et à la justice que Khalid Bouksib n’avait aucune fonction au cabinet du Premier ministre et qu’il ne devait en rien assister à la visite du Premier ministre russe. Camarade de boxe du Premier ministre français, l’homme fut “”consultant sur les relations franco-marocaines” lorsque M. Philippe était maire du Havre.