PHOTO Miss Univers 2019: Maëva Coucke termine septième du concours de beauté

Malgré sa lourde chute sur scène, Maëva Coucke n’a pas relâché ses efforts lors de l’élection de Miss Univers 2019. Miss France 2018 est parvenue à se hisser à la septième place du classement, tandis que la couronne a été remise à la candidate sud-africaine Zozibini Tunzi.

Maëva Coucke a vécu la situation qu’elle redoutait le plus le samedi 7 décembre, lors du show préliminaire de Miss Univers 2019 : tomber sur scène. Alors qu’elle défilait en maillot de bain, Miss France 2018 a malencontreusement glissé sur le sol, voyant l’une de ses pires hantises se réaliser. « Jusqu’ici ça ne m’était jamais arrivé, mais la vie nous réserve parfois des bonnes comme des mauvaises surprises, avait-elle relativisé sur Instagram. La leçon que j’en tire est que tomber et se relever est le principe même de la vie d’une femme, le principal c’est d’avancer peu importe les obstacles. Si tu tombes 9 fois, relèves toi 10 fois et garde la tête haute. »

Malgré cet incident, la jeune femme de 25 ans ne s’est pas démotivée et a réussi à se hisser à la septième placedu concours, retransmis dans la nuit du 8 décembre sur Paris Première. L’ex-Miss France occupe donc le même rang dans le classement que celui de l’élection de Miss Monde 2018. Dans sa story Instagram, Maëva Coucke a fait part de sa fierté en partageant une photo du « top 10 » réuni sur scène. Cette année, c’est la candidate sud-africaine Zozibini Tunzi qui a décroché la couronne de Miss Univers. Lors de son discours, la reine de beauté a insisté sur le fait d’« apprendre à devenir leader ».

Porto Rico et le Mexique sur le podium

« C’est quelque chose qui manque aux jeunes filles et aux femmes depuis très longtemps, pas parce que nous n’en voulons pas mais à cause de ce que la société a décrété à propos des femmes. Je pense que nous sommes les êtres les plus puissants du monde, et que nous devrions avoir toutes les opportunités. C’est cela que l’on devrait enseigner aux jeunes filles : prendre leur place dans la société », a déclaré la candidate de 26 ans, suscitant l’ovation du public. Madison Anderson, représentante de Porto Rico, et Sofia Aragà³n, originaire du Mexique, complètent le podium de la cérémonie organisée en Géorgie, aux Etats-Unis.