PÉTROLE SÉNÉGALAIS : Les coûts de développement du gisement Sne augmentent de 40%

Les choses ne semblent pas se dérouler comme prévu dans le gisement pétrolier découvert en 2014 au Sénégal. En effet,  les compagnies engagées tablaient sur 3 milliards de dollars pour les investissements de la phase 1 du développement du champ Sne. Mais, Far, l’une des compagnies du bloc, a annoncé que les coûts ont explosé de 40%. Les investissements prévus à 3 milliards de dollars vont atteindre 4.2 milliards de dollars. Soit au moins 2100 milliards de francs Cfa.

Pour expliquer une telle chose, la compagnie renseigne qu’elles ont décidé d’acheter un navire flottant de production, de stockage et de déchargement appelé Fpso plutôt que de le louer. Cela augmente le coût des investissements mais, réduit les frais d’exploitation.

La compagnie indique que le seuil de rentabilité du projet est passé de 22 dollars le baril, pour la durée de vie du champ, à 33 dollars le baril. Et Cath Norman, la patronne de FAR, indique que la forte rentabilité du projet signifie que la valeur des actions de FAR devrait tripler d’ici la première livraison de pétrole prévue pour fin 2022.

Pour rappel, dans ce bloc, Cairn détient 40%, Woodside 35%, Far 15% et Petrosen 10%. Il est attendu une production de 100 000 barils par jour.