Pétrole : Macky Sall, Homme de l’année, les inquiétudes de Baba Aïdara

Le président de la République, Macky Sall, a été élu l’Homme de l’année 2019 dans le secteur du pétrole par Africa Oil and Power. Et quelque temps après, la structure signe un accord de partenariat signé le 16 juillet dernier avec le Sénégal. 

Ayona Iayouk

Sur Zik Fm, le journaliste Baba Aïdara a fait des révélations sur Ayona Iayouk, le chef de délégation de cette société pétrolière basée en Afrique du Sud. « Ce qui dérange, c’est la présence d’un avocat d’origine camerounaise qui évolue actuellement dans le milieu des hydrocarbures », explique-t-il.

Sa personnalité

Et le journaliste établi au pays de l’oncle Sam donne aussi beaucoup de détails sur le passé de Ayona Iayouk. « Voilà quelqu’un qui a été condamné de blanchiment d’argent, d’usurpation d’identité d’un membre du Congrès américain. Un de ses partenaires qui représentait la compagnie a été condamné au Ghana, après une longue enquête des banques ghanéennes où il a blanchi 2,5 millions de dollars américains. Il a réussi à sortir 1 million de dollars du territoire ghanéen en direction de la Guinée-Equatoriale », ajoute-t-il.

Le danger

Baba Aïdara ne se limite pas à cela. Il ajoute que « malheureusement, les conseillers du président de la République ne protègent même pas l’institution et le président. » Car pour lui, « quand ces gens-là viendront à Dakar, dans la capitale sénégalaise, décerner ce trophée au président, le monde médiatique va revenir sur le passé de cet homme et sur ses trophées décernés aux présidents africains, et cela décrédibilisera encore toute l’institution.’