Perte de trafic de moins de 52% à LAS : Comment la Covid-19 a affecté l’AIBD

C’est lors de la cérémonie de réception de la salle de classe construit par l’AS (Limak-aibd-Summa) dans le village de Gapp situé dans la commune de Keur Moussa, que le directeur de LAS, Xavier Mary, s’est prononcé sur la situation de l’aéroport. Et le diagnostic est sans équivoque.
« Un anniversaire (de l’Aibd) un peu morose car, vous savez que la pandémie a affecté le transport aérien et le secteur du tourisme. Nous avons une situation difficile parce que notre trafic a diminué, nos revenus sont directement proportionnels au trafic et aujourd’hui nous sommes dans une situation très tendue. Nous faisons tous les efforts avec l’équipe, avec le personnel qui a même accepté de faire des sacrifices de manière à continuer à offrir une bonne qualité de services à nos passagers. Et aujourd’hui fin novembre,  nous avons enregistré une perte de trafic de moins 52%, ce qui est énorme » a expliqué le directeur de LAS.
Toutefois, il y a un peu d’espoir. Car selon Xavier Mary, par rapport à d’autres pays et autres continents, la situation de LAS est bien meilleure.