Pénurie de gaz anesthésique dans les hôpitaux : Médecins et patients crient leur désespoir

588

Dans les hôpitaux, la pénurie de gaz anesthésique inquiète le corps médical ainsi que les patients.  
Le docteur Souleymane Maiga dit : «Ce lundi, à Abass Ndao, tous les patients que je devais opérer ont été renvoyés, faute de gaz anesthésique. A l’hôpital Fann, au service ORL, on a fermé la deuxième salle, faute de gaz anesthésique. On se débrouille avec le sevoflurane, qui est périmé, de surcroît pour opérer les urgences. C’est la vérité», a-t-il fait savoir dans «Walf Quotidien».
C’est pourquoi le médecin s’inquiète et se sent impuissant devant les risques de pertes en vies humaines que cela peut entraîner.
 Son collègue, Lamine Touré, pour étayer ses propos, affirme : «Je suis bouche-bée depuis que l’adrénaline est en rupture au Sénégal. Presque tous les produits d’urgence sont actuellement en rupture. Malheureusement, nous n’avons pas de système de santé. C’est une grosse farce», tonne-t-il.
Toutefois, le membre de la cellule de communication de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), Yathé Nara Ndoye, a fait un démenti sur ces propos : «Il faut dire la vérité aux Sénégalais. Ces produits sont bien disponibles à la PNA. Si l’information n’a pas été reportée à votre niveau, ce n’est pas de notre faute», a-t-il laissé entendre.