Pédophilie à Yeumbeul : La police met la main sur un dangereux prédateur sexuel

Les hommes du commissaire de police de Yeumbeul ont mis aux arrêts, pour des pratiques répréhensibles, le tailleur Amadou B., qui trainait la sombre réputation de prédateur sexuel notoire. C’est ce que rapporte le quotidien « Les échos ». En effet, après la fermeture des classes, la fille M. S. est venue passer les grandes vacances chez son oncle à Yeumbeul. Et lundi dernier, alors que son oncle l’a envoyée à la boutique acheter de la cola, elle sera interceptée par Amadou B. qui l’amadoue pour qu’elle le suive. Naïve, la fille, s’exécute.

Puis, Le tailleur l’emmènera dans un bâtiment abandonné, la séquestre et lui demande de se dénuder. Puis, la fille prend peur, refuse et implore son bourreau de la laisser partir. Mais ce dernier mettra à exécution sa sale besogne si sauvagement que la fille mineure en perd connaissance.

Pris de panique, l’homme s’enfuit. La famille de l’adolescente, qui s’inquiète de la longue absence de la vacancière, se mit à sa recherche. Elle alerte le voisinage qui lance une grande battue. Puis, le tailleur, faisant l’innocent, intercepte la tante de la fille et lui signale qu’il a vu un corps inerte dans un bâtiment inachevé.

La jeune fille sera retrouvée puis conduite à l’hôpital. Après avoir retrouvé ses esprits, elle désignera Amadou B., comme étant son violeur et raconte sa mésaventure. Le violeur de son côté, niera les faits. Il reconnait avoir entretenu des rapports avec la fille, mais, que celle-ci a été consentante. Mais, les limiers lui signifieront que dans ce cas précis, le consentement d’une fille mineure n’a aucune valeur juridique. Il a été déféré au parquet puis placé sous mandat de dépôt.