PDS : Wade, ce « serial killer » de numéro 2

L’immolation du désormais ex-numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds), pour ne pas nommer Oumar Sarr, continue d’alimenter les débats. Mais, à force de gratter le vernis qui recouvre la vie dudit parti, Source A constate, pour le regretter, que sa mise à mort n’est ni plus ni moins qu’une suite logique de la propension de Me Abdoulaye Wade de toujours liquider ses numéros 2, à chaque fois que ces derniers ne cadrent plus avec ses intérêts du moment.

Dans sa livraison de ce mardi, le journal revient, par le menu, sur les circonstances dans lesquelles Me Abdoulaye a perpétré mille et une « homicides » contre ses suivants directs. Qu’il s’agit du Sociologue Fara Ndiaye, du Pr Serigne Diop, de l’intrépide Boubacar Sall, de Me Ousmane Ngom, d’Idrissa Seck, de Macky Sall ou encore d’Oumar Sarr. Comme dans une tragi-comédie romaine, ils ont tous été les victimes expiatoires d’un « serial killer ».