PDS : Sédhiou, Bounkiling et Goudomp reconnaissants envers Abdoulaye Wade

Les responsables, militants et sympathisants des fédérations départementales de Sédhiou, Bounkiling et Goudomp du Parti Démocratique Sénégalais, ont adressé leurs sincères remerciements et profonde gratitude à Me Abdoulaye Wade, suite à la nomination de  fils de la région, au Secrétariat National du parti.

Il s’agit de Mamadou Lamine DRAME, Vieux Souleymane TRAORE, N’famara SANE, Lamine FATY, Sankoung SAGNA, Djiby SADIO, Sampa CISSE, Karfa SAMATE, Abdoulaye KEBE, Yoro MBALLO et Ibrahima GOMIS.

Sédhiou, sous le leadership incontesté du PDS

Pour les trois Fédérations à travers ces nominations, le secrétaire national du PDS « manifeste de la plus belle des manières, la reconnaissance du parti, de l’engagement militant et de la fidélité indéfectible, de responsables très dynamiques, qui ne ménagent aucun effort pour maintenir haut dans l’échiquier politique local et national la bannière du PDS ».

« C’est une source supplémentaire de motivation pour l’ensemble des militants à les accompagner dans leurs efforts incessants qui nous ont permis de gagner 9 collectivités locales malgré le contexte défavorable des compétitions électorales depuis 2012 », lit-on dans un communiqué signé par des responsables du PDS des trois Fédérations.

Pour rappel, aux dernières élections référendaires, Sédhiou, sous le leadership incontesté du PDS, l’opposition unie avait voté NON conformément à la position du parti. « Cela démontre à souhait la bonne vitalité et le grand dynamisme du parti, sous la direction clairvoyante de vaillants responsables ».

La restructuration du parti saluée

Dans le document transmis à notre Rédaction, les responsables, militants et sympathisants des trois fédérations de la région de Sédhiou manifestent leur adhésion « totale » à la restructuration du parti et au nouveau Secrétariat National.

« Dans un contexte marqué par un recul démocratique sans précédent, la négation des libertés individuelles et collectives, la spoliation des ressources naturelles du pays, la souffrance exacerbée des Sénégalais dont l’écrasante majorité tire le diable par la queue, le Parti Démocratique Sénégalais, doit impérativement et nécessairement faire sa mue, se réorganiser et se restructurer en profondeur, pour être à l’écoute des citoyens », soutiennent-ils.

Pour eux, le PDS doit se mobiliser pour incarner avec « stratégie, vigueur et responsabilité son statut de leader de l’opposition sénégalaise, une force de proposition d’alternatives crédibles et pertinentes pour sortir le pays de la situation calamiteuse dans laquelle le régime actuel l’a plongé ».

Suffisant pour eux de soutenir sans réserve aucune cette dynamique de restructuration du parti en perspective des échéances électorales futures. « Nous demeurons profondément convaincus de la nécessité de cette ouverture pour renforcer le parti et lui permettre de faire face aux enjeux qui l’interpellent », concluent-ils..