Parrainage : Le forcing de la majorité présidentielle en question

0

La loi du plus fort a prévalu hier, jeudi 19 Avril 2018, lors du vote de projet de loi sur le parrainage. Comme disait l’autre « la raison du plus fort est toujours la meilleure ». Mais pour notre démocratie, ce forcing est une grosse désillusion qui laisse un goût amer, un goût d’inachevé.

Quelques soient les motivations des uns et des autres ce qui s’est passé hier est une honte et tout le monde y a perdu : l’opposition pour avoir boudé, la majorité pour avoir fait un forcing flagrant même si elle considère qu’elle l’a fait pour la bonne cause. Et comme le dit si bien l’adage : « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».
Si la majorité peut se gausser d’avoir réussi à faire passer le projet de loi sur le parrainage, l’opposition peut se mordre les doigts de n’avoir pas su fédérer ses atouts et d’avoir très tôt baissé les bras en quittant la salle. Lorsque l’on prétend se battre au nom du peuple, l’on se doit d’être plus persévérant et endurant face à l’épreuve et à l’adversité. Le jeu en vaut la chandelle.

Laisser un commentaire