Parcelles Assainies : La police démantèle un réseau de trafiquants de faux billets

Le Commissariat d’arrondissement des Parcelles assainies a déféré au parquet un réseau de trafiquants de faux billets de banque. La bande de trois personnes, dont deux ressortissants guinéens, effectuait tranquillement leurs forfaits jusqu’à être alpagués par les limiers de la Brigade de recherches des Parcelles assainies.

Ainsi, ces faussaires croupissent en prison pour association de malfaiteurs, altération de billets de banque ayant cours légal au Sénégal, trafic de faux billets de banque et faux monnayage.

Selon nos sources, les mis en cause qui avaient établi leur quartier général à l’Unité 22 et menaient leurs activités en toute quiétude sans arrière-pensée au niveau du domicile Ibra N. Sans tarder alors, les hommes du Commissaire Diop établissent une planque auprès dudit domicile. Une surveillance qui va porter ses fruits avec la descente inopinée des limiers de la Brigade de recherches des Parcelles assainies dans la chambre d’Ibra N. Cela, puisque, les limiers ont surpris les trois quidams que sont Ibra N, âgé de 35 ans, mécanicien, Amadou D., marchand d’origine guinéenne, âgé de 32 ans, et Mouhamed B., coiffeur de nationalité guinéenne en possession de trois lots constitués de papier blanc noirci découpés en format de billets de banque de 10 mille francs et 01 million 110 mille francs, soit au total 4 millions 110 mille francs.

Conduits au poste de Police, les sieurs Ibra et Mohamed passent aux aveux et disent avoir fait appel au nommé Amadou pour bénéficier de ses services en vue de procéder à la démultiplication de la somme de 400 mille francs en un montant de 04 millions.