Pape Malick Sy : L’élégante voix de Tivaouane résonne toujours dans les coeurs

240

Un an déjà que Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife général des Tidianes, a été rappelé à Dieu à l’âge de 80 ans à Dakar. Les cœurs pleurent encore cet homme au verbe agréable, à l’humanisme incommensurable.


Un an déjà que Serigne Pape Malick Sy, porte-parole du Khalife général des Tidianes, a été rappelé à Dieu à l’âge de 80 ans à Dakar. C’était le 25 juin 2020. Une année plus tard, les cœurs pleurent encore cet homme au  verbe agréable, à l’humanisme incommensurable. Jusqu’à ce jour, son remplaçant n’a pas été désigné.


« Quelqu’un qui vous prête tout le temps une oreille attentive, s’il n’est plus là, il vous manque ». Ces mots de Sokhna Astou Sy, fille de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, témoignent à suffisance du vide laissé par Serigne Pape Malick Sy. « C’est quelqu’un qui vous manque forcément. C’était un homme effacé, mais ceux qui l’ont côtoyé retiennent un homme affable, présent en toutes circonstances. Aujourd’hui, beaucoup de marabouts sont inaccessibles. Lui, il prenait son téléphone à chaque fois qu’on l’appelait. Il suffisait de lui parler pour être apaisé. Jusqu’à présent je ne m’en remets pas. Il tenait beaucoup aux relations humaines », témoigne-t-elle, d’une voix teintée d’émotions.

Posé et éloquent, souriant et charismatique…, les qualificatifs ne manquent pas pour éveiller le souvenir de l’homme qu’a été le défunt porte-parole du Khalife général des Tidianes, Serigne Pape Malick Sy. Un homme sobre et humble, un modèle d’urbanité. C’est cette belle âme qui s’en est allée dans la nuit de mercredi à jeudi 25 juin 2020. Promu porte-parole de la famille suite au rappel à Dieu de Serigne Abdoul Aziz Sy « Al Amine », son frère aîné, il a rempli sa mission terrestre de la plus belle des manières. Parlant du défunt, Serigne Khalifa Lô, ancien chargé de mission de Serigne Abdou Aziz Sy « Al Amine », estime que le simple fait de dire qu’il « était le protégé de Serigne Babacar qui l’avait baptisé du nom de son père » suffit pour avoir une idée de la dimension de l’homme.


Dans le même sens, Oustaz Pape Hanne, animateur d’émissions religieuses à la Tfm, estime que Serigne Pape Malick a été façonné par Al Maktoum. C’est avec lui qu’il a appris le sens de la mesure face aux événements de la vie.


Un homme de son temps


Serigne Pape Malick Sy était un esprit libre, très au fait des dynamiques de la société sénégalaise qu’il analysait avec lucidité et hauteur. Pour lui, le marabout est d’abord un citoyen qui paie ses impôts et s’acquitte de tous ses devoirs. Par conséquent, il ne lui est pas interdit de s’intéresser aux faits de société, à la politique. Malgré son enviable lignée, sa science et le fait qu’il ait été un enfant choyé par son père, l’illustre Serigne Babacar Sy, il n’a jamais quitté son allée de vertus. D’après El Hadji Youssoufa Diop, proche de l’actuel khalife général, « il ne perd jamais sa sérénité quels que soient l’assistance devant lui ou les événements ». Le défunt guide religieux était un homme de son temps qui chérissait les valeurs de l’Islam.