Pape Bouba Diop, 1er buteur du Mondial 2002 : A jamais unique dans le coeur de Lens et Rufisque

On aborde la dernière ligne droite pour l’inhumation de Pape Bouba Diop décédé à l’âge de 42 ans, dimanche dernier en France. Lens et Rufisque au Sénégal, sont aux avant-postes pour un hommage mérité au sportif qui a fait vibrer le Sénégal lors du Mondial 2002, en inscrivant le but de la victoire contre la France.

Hommage à Lens

Le nom de Pape Bouba Diop sera désormais gravé à jamais dans la mémoire collective pour services rendus au football mondial. Avant son inhumation, Lens, une ville symbole pour le champion, pour la levée du corps, l’élèvera, aujourd’hui jeudi, au rang de chevalier national de l’ordre du mérite.

Le champion décoré par Macky Sall

Et cap sur le Sénégal, ce vendredi 4 décembre, où à l’aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) Pape Bouba Diop sera accueilli et décoré par le Président de la République qui l’élèvera à son tour au rang de Chevalier de l’ordre national du mérite pour mission rendue à la Nation sénégalaise.

L’inhumation à Rufisque

Et, la cérémonie d’hommage  se déroulera samedi 5 décembre  au terrain de football de l’Asc Ndeffane. Et, son inhumation, le dernier acte de l’hommage national, aura lieu au cimetière Dangou de Rufisque.

Désormais dans l’histoire

Pape Bouba Diop souffrait de la maladie de Charcot. C’est celui qui a marqué le but contre la France, le seul et unique but marqué par le Sénégal contre la France, lors du Mondial 2002 . C’est aussi lui qui a marqué le premier but de notre histoire en Coupe du monde, lors de notre premier match.