Pape Alé Niang : «le Soir, J’ai L’habitude De Dire à Mon épouse : (…) Prépare Le Sac De La P****n»

415
Single Post


Single Post
Confession de Pape Ale Niang
C’est une confession triste que le patron de Dakar Matin a publiée sur sa page Facebook, après s’être «ressourcé auprès d’un vieux père, un sage (son) confident». Le journaliste révèle être en train de vivre «un traumatisme profond». 
«À chaque fois que je suis dans ma voiture ou dans la rue, je vis la hantise de me faire enlever par la police à n’importe quel moment», a-t-il confié. Plus loin dans sa confession, Pape révèle : «Le soir, j’ai l’habitude de dire à mon épouse : tant qu’il n’est pas encore 21 h, le juge du deuxième cabinet, Mamadou Seck, peut ordonner mon arrestation sur ordre de Macky  Sall. Donc, prépare le sac de la p****n.»  

Pour rappel, le journaliste avait bénéficié d’une liberté provisoire assortie d’un contrôle judiciaire accordé par les autorités judiciaires sénégalaises, le 10 janvier dernier, après une incarcération en deux étapes qui a débuté le 6 novembre 2022. 

Pape Alé Niang avait pris l’engagement de ne plus parler du dossier judiciaire le concernant et son environnement. Dossier dans lequel il est poursuivi pour «diffusion de documents militaires de nature à nuire à la défense nationale», des documents notamment liés à la convocation de l’opposant Ousmane Sonko devant la justice début novembre. Il est également poursuivi pour «divulgation de fausses nouvelles».