Ouverture De La Semaine Africaine De L’unesco : La Résilience Et Le Développement Du Continent Au Cœur Des Débats

206
Single Post


Single Post
Ouverture de la Semaine Africaine de l’Unesco : La résilience et le développement du continent au cœur des débats

Les belles couleurs des œuvres des artistes et artisans africains ornent les coins et recoins du hall du palais des conférences de la maison de l’Unesco à Paris. Les effluves du continent embaument Le village de l’Afrique qui vibre sous les sonorités de la Kora et des percussions de la musique mandingue. Le décor est ainsi planté pour donner le go, dans une ambiance typiquement africaine et festive, de l’édition 2022 de la Semaine de l’Afrique de l’Unesco, à Paris. Un rendez-vous de vulgarisation du savoir et du savoir-faire africain inscrit sur l’agenda institutionnel de l’Unesco. 

Sous le thème « l’autosuffisance, la résilience et le développement économique de l’Afrique », l’édition de cette année organisée par la Côte d’Ivoire, sous la houlette du groupe Afrique de l’Unesco dirigé par l’ambassadeur sénégalais, Souleymane Jules Diop, a vu une importante mobilisation du gouvernement d’Alassane Ouattara. Ceci, avec la présence effective du ministre ivoirien de l’éducation nationale, Mariatou Koné accompagné d’une importante délégation.

Cette forte mobilisation, selon madame le ministre, n’est que l’expression de l’excellence des rapports que la Côte d’Ivoire entretient depuis plusieurs décennies avec l’Unesco dans ses divers domaines d’activités. D’ailleurs, livre-t-elle en guise d’exemple, la note de cadrage des états généraux de l’éducation et de l’alphabétisation en Côte d’Ivoire dont le rapport final sera bientôt remis au président ivoirien, porte le sceau de l’Unesco. 

Au cours de ces trois jours, il s’agira « de présenter les différentes facettes de la culture africaine », déclare le président du groupe Afrique, Souleymane Jules Diop qui s’est réjoui de l’importance que la Côte d’Ivoire a accordé à cette édition 2022 organisée en présentielle après deux années de confinement à cause de la Covid-19. 

Des panels de hauts niveaux, des expositions et des partages d’expériences entre artisans, artistes, auteurs, experts entre autres, de divers corps de métiers, se tiendront durant ces trois jours.