Ousmane Sonko : Ma voiture est bloquée depuis plus d’une heure par la gendarmerie commandée par le préfet de Dakar.

Ce préfet a été surpris entrain de dire qu’il vont décerner un mandat d’amener pour me cueillir de force. Personne n’a le droit de me choisir un itinéraire. J’ai fait constater par huissier en conséquence. Je suis un citoyen libre de ses mouvements. Je prends à témoin l’opinion nationale et internationale sur ces graves violations de nos droits.