Ousmane Sonko dénoncé devant l’OFNAC par un collectif

345
Ousmane Sonko dénoncé devant l’OFNAC par un collectif


Le mouvement Xeexal Sénégal a tenu une conférence de presse ce jeudi 2 mars pour annoncer qu’il avait déposé une plainte auprès de l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) contre Ousmane Sonko et Tahibou Ndiaye. Le collectif, qui se présente comme Lanti-Ousmane Sonko, accuse l’ancien Inspecteur des Impôts et Domaines et l’ancien Directeur du Cadastre d’avoir acquis frauduleusement une parcelle de terrain, immatriculée TF 5610/DG, située au rond-point de Ngor.

PUBLICITÉ

La lettre de dénonciation fait suite à un message vocal comportant des accusations graves, émis par un membre de la famille de Paul Vincent Dupont à l’encontre de Sonko et Ndiaye. Le mouvement Xeexal Sénégal a affirmé qu’il ne tolérera pas les agressions contre la République, et qu’il se dressera en bouclier face à tous ceux qui voudraient la menacer.

Le coordonnateur du mouvement, Cheikhna Cheikh Saadbouh Keïta, a également profité de l’occasion pour appeler à l’apaisement des esprits dans un contexte socio-politique inquiétant. Il a déploré les événements qui se sont produits à Touba le 10 février dernier lors du meeting de la coalition YAW, où des villes ont été saccagées, causant la perte de biens pour de nombreuses familles.

M. Keïta a condamné les attaques contre les institutions de la République, notamment l’institution judiciaire, les Officiers supérieurs de l’armée et les hauts fonctionnaires de l’État. Il a également dénoncé les appels à attaquer et à désacraliser les guides religieux, qui jouent un rôle important dans la régulation sociale du pays.

Le mouvement Xeexal Sénégal a appelé le gouvernement et l’opposition à mesurer consciencieusement le danger qui risque d’installer une fracture sociale très profonde, avec des lendemains incertains. Les dérives constatées peuvent produire une situation d’instabilité politique, qui aura comme corollaire un contexte difficilement contrôlable.

Il convient de noter que ce collectif, fondé en octobre 2022 se présente comme anti-Ousmane Sonko. Le mouvement a dénoncé la situation actuelle du pays, perturbée selon lui par des politiciens mal intentionnés, dont le principal instigateur serait Ousmane Sonko.

PUBLICITÉ

#Collectif #Ofnac #OusmaneSonko