Ousmane Diédhiou à Sonko : « Plus présent sur Internet qu’à Ziguinchor, tu es devenu un maire virtuel »

126
Ousmane Diédhiou à Sonko : « Plus présent sur Internet qu’à Ziguinchor, tu es devenu un maire virtuel »


Nul n’ignore où tu es avec cette digitalisation du monde, partout sauf là où tu devrais être : à Ziguinchor. Avant tout d’abord c’est cette population qui t’a fait confiance en te conduisant à la tête de la mairie pour au moins le quinquennat à venir.

Mais force est de constater que la parodie du verbiage est plus facile que l’énergique métier de maire qui demande une présence continue et un sens élevé de l’écoute des demandes de la population.

Tes premiers pas à la mairie ou plutôt hors de la mairie vu que tu n’es jamais là n’augure rien de bon et atteste à suffisance de ton inaptitude à gouverner la destinée des Ziguichorois.

La situation actuelle dans la quelle est plongée cette ville avec une insalubrité béante dans les marchés et lieux publics ne vous préoccupe guère. Plutôt que de venir en aide au population vous êtes plus enclin à faire ses tourisme politique dans les coins et recoins du Sénégal en ignorant complètement la cité qui vous a confié ces destinés.

Vous vous êtes plus faits remarqués par votre absence durant cette période hivernal et les inondations que par vos actes en tant que maire. Revenir à Ziguinchor pour encore leur demander de soutenir quelqu’un ou de voter pour lui s’apparente à du blasphème vu la calamité que constitue ta gestion de la Mairie. Stop, on ne nous dupera pas une seconde fois !

Par Ousmane Diédhiou !