Oumy Thiaré/Ziguinchor sur Tanor Dieng: «Il m’a fait aimer la politique »

L’Ancienne présidente des jeunesses féminines de l’Union régionale du PS de Ziguincho, Oumy Thiaré est touchée par le rappel à Dieu de son mentor Ousmane Tanor Dieng. Depuis Paris où elle séjourne, Oumy a tenu à rendre un dernier hommage à celui qu’il appelle « PAPA. »

« A toi mon guide politique, mon papa , celui qui m’a fait aimer la politique.
Entre toi et moi , c’était une relation Père-Fille. Ta vie a été un mystère jamais dévoilée, car tu as toujours incarné le mystère, jamais compris et jusqu’à la fin des temps, personne ne comprendra l’homme politique que tu étais. Tu m’as appris le respect de la hiérarchie, l’humilité et la sérénité pour faire de la politique. Tu m’as appris à être forte ,convaincante et déterminée en politique, et tu me disais toujours « Oumy j’ai foi en tes capacités et je sais que tu vas réussir dans la vie » . Président comme j’aimais bien t’appeler , tu es parti rejoindre le président Senghor pour toujours . Grâce à toi tout le monde m’appeler « La poétesse » au parti socialiste car à chaque anniversaire de Senghor à la maison du parti, tu ordonnais que je présente une représentation poétique , ce qui était pour moi , une grande fierté. Repose en paix Ousmane Tanor Dieng, « Pour toi dont la pensée emplie ma rêverie, maintenant que j’ai ce calme sombre de pouvoir désormais savoir que dans l’ombre tu dormiras à jamais , oh mon Dieu je vous supplie d’accueillir le président Tanor dans votre paradis céleste ».
Je ne t’oublierai jamais Président, car tu as servi ton pays avec amour et loyauté et tu étais un homme d’État qui a toujours gardé les secrets de l’Etat jusqu’à dans la Tombe.