Obscénité publiqueCheikh Ahmed Cissé déféré

71
Single Post


Single Post
Obscénité publique: Cheikh Ahmed Cissé déféré
 
L’étau se resserre autour de Cheikh Ahmed  Cissé qui a été placé en garde à vue après son audition dans les locaux de  la Division spéciale de cybercriminalité (DSC).  Selon une source de Seneweb, ce prêcheur arrêté suite à une plainte de Mame Makhtar Guèye de Jamra, a été présenté le 24 novembre 2022.


Pour rappel, le prêcheur avait assumé, devant les enquêteurs, la paternité de ses propos « d’obscénité publique ». Toutefois Cheikh Ahmed Cissé a précisé sa pensée. 


Les aveux de Cheikh Ahmed Cissé 

« J’ai tenu ces propos pour enseigner seulement ( sensibiliser). Et je ne pouvais pas ne pas parler en wolof parce que c’est le meilleur moyen de me faire comprendre. Mais je n’ai rien fait de mal », se défend Cheikh Ahmed Cissé.

Il est poursuivi  pour attentat et outrage public à la pudeur et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. 

Le prêcheur a été convoqué  mercredi dernier par les hommes du commissaire Aly Kandé suite à la plainte déposée par Mame Mactar Guèye de JAMRA. Il s’est présenté devant les enquêteurs pour son audition.