« Nous n’avons pas besoin de l’accord du préfet pour effectuer notre marche… »

Après l’interdiction de leur marche le vendredi dernier, la plateforme ‘’Aar Li Nu Book’’ était en conférence de presse ce mardi pour dénoncer vigoureusement la répression de l’Etat et les dizaines d’arrestations qui s’en ont suivi.

Sur ce, ils invitent tous les sénégalais à prendre toutes les initiatives pacifiques pouvant amener le Président Macky Sall et son gouvernement à se plier à leurs exigences : une transparence dans la gestion des ressources naturelles tels que le pétrole et le gaz.

Cependant Abdourahmane Sow, membre de la plateforme ‘’Aar Li Nu Book’’, en  ces propos voudrait que « toute la lumière soit faite sur l’affaire de la gouvernance des ressources naturelles ».

Pour que ce qu’il est convenu d’appeler « l’affaire Aliou Sall soit traité de façon claire par la justice sans parti pris. Et que tous les dossiers relatifs à la gouvernance des ressources naturelles soient transmis à la justice de façon diligente. »

Il poursuit, « les sénégalais exigent aussi la négociation des contrats pétroliers et gaziers et le recouvrement des avoirs pétroliers et gaziers. »

Cependant, cette répression et ces arrestations ont décuplé leur détermination à vouloir encore effectuer une marche ce vendredi et ‘’qu’ils n’ont pas besoin de l’accord du préfet personne pour effectuer leur marche, car personne ne pourra leur empêchera cela’’.