Non assistance à personnes en danger : Comment un policier a sauvé la vie de deux personnes qui se sont poignardées

Un incident s’est produit à la cité Keur Gorgui le samedi 1er août vers 22 h, non loin du siège de l’Ofnac. Il a failli coûter la vie aux deux personnes mises en causes, mais qui ont été sauvées de justesse grâce à la détermination d’un policier, ce, devant le refus de certaines structures sanitaires de leur porter assistance.

En effet, il s’agit de deux individus qui avaient l’habitude d’errer dans le quartier résidentiel de cité Keur Gorgui pour fouiller dans les ordures. La nuit des faits, ils se sont se poignardés à plusieurs coups de couteau et tous les deux baignaient dans leur sang.

L’un pouvait se tenir debout et parler pendant que l’autre se vidait de son sang, allongé face contre terre, relate un témoin des faits. Face à cette situation, M. Tall prend connaissance de la situation et cherche secours auprès du commissaire de Dieuppeul pour intervention et demande le déplacement des sapeurs-pompiers.

Mais c’est avec beaucoup de difficultés qu’il parvient, avec l’aide de son collègue, à transporter les deux blessés à l’hôpital Fann à bord d’une charrette. Selon le récit fait par le témoin qui a consigné les faits, il y a bel et bien eu non assistance à personne en danger. Il met en cause le médecin de garde de Suma Assistance. (document)