Nicolas Normand, Diplomate français : « Salif Keita n’a pas complètement tort »

Ancien ambassadeur de la France au Sénégal et au Mali, Nicolas Normand s’est exprimé sur le récent coup de gueule de Salif Keita. Reprochant au président malien d’être dans une position de «soumission» face au «petit» Macron, le chanteur a demandé à Ibrahim Aboubacar Keita de quitter le pouvoir s’il manquait de courage, tout en lui signifiant que c’est la France qui finance des groupes terroristes au Mali. 
Pour le diplomate, Salif Keita n’a pas totalement tort. «Salif Keita est un grand artiste, mais ce n’est pas un homme politique. Disons qu’il s’est un peu enflammé… Ses propos font écho à des rumeurs qui circulent depuis un certain temps à Bamako. Et je les comprends, même si je ne les excuse pas, parce qu’ils expriment un sentiment de malaise largement répandu aujourd’hui au Mali. Il n’a pas complètement tort quand il affirme que c’est la France qui a rajouté du désordre au désordre existant au Mali. En 2013, l’opération Serval a constitué un péché originel qui ne nous a toujours pas été pardonné par les Maliens.
 En appuyant les séparatistes du Mnla et en libérant la ville de Kidal, donnée ensuite à ces séparatistes, l’intervention française a empêché l’armée malienne de libérer la totalité du territoire national», a-t-il déclaré dans un entretien publié dans Sputnik France.