Niacourab : Accusé D’avoir Vendu 34 Terrains Fictifs, Le Leader De Taxawu Sama Gokh » S’explique !

130
Single Post


Single Post
Mandione Ndiaye, Le leader de « Taxawou Sama Gokh »
Mandione Ndiaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a tenu à apporter des précisions par rapport à une information relatée par nos confrères de Libération et reprise par Seneweb (https://www.seneweb.com/news/Societe/niacourab-le-leader-de-laquo-taxawou-sam_n_384284.html). Le leader de « Taxawou sama gokh » et directeur Général de l’Agence  « Mandione Immobilier »  explique s’être associé depuis 2017, avec le nommé  El Hadji Mor Diop, qui serait un homme d’affaires, commerçant qui a vécu entre l’Afrique du Sud et la Chine.  

« El Hadji Mor Diop est un associé, dans plusieurs projets immobiliers. Notre collaboration consistait à apporter une somme d’argent (Fonds) dans un lotissement et moi en retour je lui donnais des parcelles. Et dans un premier temps, il avait donné la somme de 10 millions de Francs Cfa et il avait reçu  10 parcelles dans un quota de plus d’une centaine de terrains dans la zone de Niakhirat. Il s’est trouvé que El Hadji Mor Diop, toujours dans le cadre de notre collaboration, a également financé un autre terrassement d’un Titre Foncier dans la zone de Almadies 2 , mais malheureusement, on a rencontré des problèmes. Il y a eu un litige foncier sur le site concerné et une banque de la place avait hypothéqué ce site. Jusqu’à présent, je n’ai  reçu ni  remboursement, ni  terrains. Moi aussi, j’ai perdu beaucoup d’argent dans ce projet », a précisé Mandione Ndiaye qui s’est confié à Seneweb. 

Las d’attendre, El Hadji Mor Diop avait porté plainte à la Division des Investigations Criminelles (DIC).  Arrêté le mardi 25 juillet 2022, Mandione Ndiaye explique avoir été mis sous mandat de dépôt, mais devant le juge le 27 juillet, il a reconnu avoir reçu une somme d’argent, versée par tranches et estimée au total  à 18 millions de F Cfa, ce qui lui a valu sa libération. Un financement qui devait représenter  24 parcelles de terrains et non 34, répartis en lot de 10 et 14 parcelles dans les zones d’Almadies 2 et Ndiakhirate.

« Pour le  terrain dont on parle au Lac Rose, il a déjà reçu ses parcelles et l’a même muté au nom de ses frères, donc le site du Lac Rose ne pose pas problème. Pour le site de Niacourab, il a également reçu ses parcelles et en a vendu récemment durant la Tabaski, donc il n’ y a pas de problèmes là également » fait savoir le leader de « Taxawou Sama gokh ».

« Le problème se pose au niveau du site de Almadies 2 et Ndiakhirate.  Moi-même, je n’ai pas reçu mon quota, car le site a des problèmes (Litige foncier). Même s’il a donné 10 millions, moi j’ai investi le double, et jusqu’à présent,  je suis dans l’attente. Nous avons tous les deux investi dans ces projets fonciers, malheureusement, ça n’a pas abouti.  Il est impatient et il est allé porter plainte au niveau de la Dic. N’empêche, on est des amis, des collaborateurs ».