Nervis du pouvoir – Cheikh Sarr : “Koulén si song soo yoré arme wathié ko si kawam” (Vidéo)

A l’émission zik feeling, Cheikh Sarr, l’animateur vedette de D-Médias, se prononce sur l’Affaire de SonkoQuand le pouvoir se défend d’avoir recruté des nervis, il fait dans le mensonge effrontément. Hier, partout dans les rues, à moins que l’on soit aveugle, ces éléments payés à 15 mille la journée pour faire le sale besogne, étaient visibles dans les quartiers, reconnaissables par leur masse musculaire.

Ecoutez :