Ndeysanne : Voici le dernier repas des journalistes de Leral avant l’accident tragique, li métina(Vidéo)

955

Courtois et rompu à la tâche, Yoro Diallo avait aussi le sens de la responsabilité et du travail bien fait.

« On le privilégiait beaucoup parce qu’il aimait son travail et se donnait à fond. C’est la raison pour laquelle, à chaque fois qu’il y a une mission à l’intérieur du pays, on pensait à lui. Il prenait beaucoup de risques dans son travail », a témoigné dans L’Observateur une journaliste qui a partagé avec lui la rédaction de Leral TV.