Ndeye Diarra Diobaye : « Il a eu mon corps, mais il n’aura pas mon esprit »

Victime de v**l, Ndeye Diarra Diobaye s’est tournée vers la poésie pour soulager sa peine.

L’écriture est pour la jeune fille de 25 ans, un moyen de se réapproprier son corps.

Elle a accepté de se confier dans La Vie, l’émission hebdomadaire de santé et de bien-être de la BBC.