« Naniouma dimbali diokhma Macron, ma ray ko! » déclare ce jeune