Moustapha Diakhaté: “Le bilan de Macky family est largement positif”

??????????

Devant les multiples déficits d’enseignants et d’infrastructures et sur les instructions du Président de la République, l’ancien Ministre le Professeur Mary Teuw Niane avait pris la décision de recourir aux universités privées nationales pour accueillir les étudiants non orientés, selon le ministre conseiller, Moustapha Diakhaté.
Bilan…
» On peut valablement considérer que le bilan de Macky family est largement positif. Jusqu’ici les étudiants comme les responsables des établissements concernés n’ont pas formulé des critiques majeures sur les enseignements d’une part et sur le comportement des étudiants d’autre part « , déclare Moustapha Diakhaté.

Hic…

D’après lui, le seul hic c’est le non respect par l’Etat de ses engagements financiers pour honorer les frais de scolarité des étudiants.
Dès lors, au lieu de rompre le partenariat Etat/universités privées nationales, il était plus judicieux pour le Gouvernement d’intégrer le nouveau dispositif dans l’enseignement supérieur sénégalais.

Diversité…

» Compte tenu de la diversité, de la qualité des filières offertes par les universités privées nationales, le gouvernement devait privilégier de laisser aux étudiants la liberté de choisir au lieu de leur imposer des universités publiques qui sont saturées depuis plusieurs décennies « , confie l’ancien député.

Orientations…

Pour lui, avec le chèque Etudiant comprenant la bourse et la scolarité, l’Etat pourra, tout en gardant la définition des orientations stratégiques de l’enseignement supérieur, dans un proche avenir se désengager du recrutement d’enseignants du supérieur et de construction de nouvelles d’infrastructures ou universités publiques.

Partenariat…

Le partenariat tissé avec les universités privées permet à l’Etat de mieux s’occuper de l’essentiel: « donner à chacun la possibilité de s’instruire ; rendre accessibles à chacun les études les mieux adaptées à ses aptitudes et à ses goûts ; préparer l’individu à la vie en société ».