Mort de Qassem Soleimani : Son successeur envoie un message fort aux USA…

 La mort du général Qassem Soleimani ne restera pas impunie selon son successeur.

Le général Ismail Qaani, annoncé comme le successeur de Soleimani quelques heures seulement après sa mort, a fait le serment lundi de se venger alors qu’il pleurait sur son cercueil lors de ses funérailles.

«La vengeance pour le martyre de Soleimani est une promesse faite par Dieu», a déclaré M. Qaani, selon l’agence de presse iranienne IRNA.

Le retrait des États-Unis 

«Nous promettons de poursuivre le chemin du martyr Soleimani avec la même force et son martyre sera rendu en plusieurs étapes en passant par le retrait des États-Unis de la région.» Après que Qaani ait menacé de retirer les États-Unis de la région, le conseiller militaire du guide suprême iranien a déclaré à CNN que la réponse à la frappe américaine serait «à coup sûr militaire» sur un site militaire.

Les menaces de Trump 

Dimanche, les législateurs irakiens, indignés par le meurtre de Soleimani, ont voté pour retirer les forces américaines du pays, mais le président américain Trump a menacé de sanctionner l’Irak si les troupes américaines sont expulsées.