M**t de Bassirou Fayele tireur est libre

441
Single Post


Single Post
M**t de Bassirou Faye : le tireur est libre
Sidy Mouhamed Boughaleb est libre depuis hier. Cet ancien policier a été reconnu coupable d’avoir tué Bassirou Faye, l’étudiant m**t en 2014 lors de la répression d’une manifestation de pensionnaires de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD).

Source A, qui donne l’information, rappelle que Boughaleb a été condamné en première instance par la chambre criminelle à 20 ans de travaux forcés assortis d’une amende de 50 millions de francs CFA. Sa peine sera réduite à 10 ans de ferme par la chambre criminelle d’appel.

L’ancien policier a toujours nié les faits. Durant son procès, en effet, il avait déclaré avoir été blessé lors des échauffourées avec les étudiants et avoir quitté le lieu de la manifestation avant la m**t de Bassirou Faye. Boughaleb avait précisé qu’il était parti par la suite se soigner à l’infirmerie de l’école de police avant de rejoindre le camp Abdou Diassé pour déposer son rapport.