Miss Monde 2019 : qui est Ophély Mézino, la candidate qui représente la France ?

Si samedi 14 décembre Miss France 2020 sera élue à Marseille, à Londres, c’est un tout autre concours de beauté qui se joue. En effet, au lieu des 30 miss régionales qui tenteront de succéder à Vaimalama Chaves en France, ce sont 111 jeunes femmes qui viennent des quatre coins du globe qui vont s’affronter pour succéder à la Mexicaine Vanessa Ponce lors de l’élection de Miss Monde 2019. Et celle qui portera le drapeau tricolore n’est autre que Ophély Mézino. En effet, tandis que Miss France 2019 avait renoncé à se présenter pour se consacrer entièrement à l’élection de sa successeuse, elle sera remplacée par sa Première dauphine.

Née en 1999 sur l’île de La Réunion d’une mère réunionnaise et d’un père guadeloupéen, la jeune femme de 20 ans a été élue Miss Guadeloupe 2018 avant de terminer deuxième à l’élection de Miss France 2019. Fille de parents sourds, Ophély Mézino a, très vite, été confrontée à des responsabilités, et ce parfois, en dépit de son jeune âge : « J’ai dû très jeune accompagner ma mère chez le médecin, caler les rendez-vous avec le banquier. Aujourd’hui, c’est encore moi qui porte un peu la famille. Même si je suis très fière de ma maman parce qu’elle a appris à bien se débrouiller toute seule », expliquait-elle à nos confrères de Paris Match.

Son beau projet pour mettre en avant « la cause des sourds »

Une expérience, et un quotidien, que Ophély Mézino compte bien revendiquer lors de l’élection de Miss Monde 2019, elle qui souhaite déjà « mettre en avant la culture de la langue des signes », ainsi que « la cause des sourds et pouvoir lutter pour toute cette belle communauté », précisait-elle dans une interview accordée à LCI. « Mon projet précis serait de créer un foyer pour les sourds en Guadeloupe », ajoutait-elle. Un projet que cette sportive qui a pratiqué l’athlétisme pendant 9 ans, a défendu lors de Beauty with a purpose (« une beauté avec un but »), une compétition annexe et qualificative (…)