Mise En œuvre : Ce Qu’il Faut Savoir Sur Le Plan Orsec

88
Single Post


Single Post
Mise en œuvre : Ce qu’il faut savoir sur le plan Orsec
Le bilan d’étape en chiffres et en lettres. Les opérations du Plan d’organisation des secours en cas de catastrophes (plan Orsec) dans le cadre de la lutte contre les inondations, se poursuivent. Les services concernés, à savoir la Brigade nationale des sapeurs-pompiers (BNSP) l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) et le génie militaire ont fait un bilan d’étape en chiffres et en lettres.

Selon un communiqué du ministre de l’Intérieur, depuis le déclenchement du plan Orsec, au début du mois d’août, suite à de fortes pluies, 192 sites inondés ont été recensés. Les 96 sont traités et libérés et les 96 autres en cours de traitement.
Les autorités de souligner que «de nombreux sites, du fait de la multiplication des précipitations et/ou de la remontée de la nappe phréatique, ont été libérés plusieurs fois».
Selon toujours le document rendu public ce mardi 30 août, le volume d’eau évacué dans la journée du 29 août est de 169,225 m3. D’où le cumul du volume d’eau évacué depuis le début des opérations estimé à 5 277 096 m3.
Concernant le Fonds de solidarité nationale, les services d’Antoine Félix Abdoulaye Diome ont affirmé qu’il a appuyé 348 ménages sinistrés à Grand-Yoff, Grand Médine, Yenne Todd, Yarakh, Ouakam et Matam, en distribuant des kits de solidarité constitués de denrées alimentaires (riz, huile, sucre, savon) et du matériel de construction (ciment, fer, tôles en zinc).