Ministère des Sports : Pourquoi Matar Bâ a été limogé

72
Non-reconduction au poste de ministre des Sports: Matar Ba réagit



Le limogeage de Matar Bâ à la tête du ministère des Sports a soulevé une vague d’indignations. Mais son éjection serait justifiée d’autant plus que lePassation de service folklorique: Diatara et Matar Ba ont provoqué Macky Sall maire de Fatick a été épinglé pour faute de gestion, croit savoir Le Témoin.

Sa gestion gabegique serait à l’origine d’un ras-le-bol présidentiel qui a accéléré sa défénestration du gouvernement. Le journal revient sur les gestion des fonds lors de la Coupe du monde en Russie 2018.

Pour la petite histoire, le ministère des sports avait remis un chèque numéro 800 019 de 101 millions 256 mille francs Cfa à la Fsf pour le remboursement des frais d’hôtel à la charge du ministère.

Le chèque est revenu impayé pour défaut de provisions. N’empêche, pour on ne sait encore quelle raison, la Cbao a, le 20 juillet 2018, redébité le compte de la Fsf du même montant, selon le relevé bancaire.

Mais ce que beaucoup ne comprennent pas, cette ardoise a été effacée à la dernière minute contre l’avis du président de la commission des finances, Mame Adama Ndour.

ll y a plus scandaleux : la bamboula qui a été opérée sur les billets commandés par le ministère pour le Mondial-2018.

En effet, le ministère des Sports avait remis à la Fsf un autre chèque de 167 millions 430 mille francs Cfa bien encaissé le 22 mai 2018 dans le compte la Fsf logé à la Banque Atlantique.

Mais du fait que l’équipe était éliminée au 1er tour, une partie des billets, qui était destinée aux quarts de finales et demi-finale, a été remboursée à la Fsf qui devait retourner au ministère un montant de 82 millions 174 mille 500 francs Cfa.

Le chèque Cbao numéro 334326 de 82 millions 174 mille 500 francs Cfa n’a pas été établi pour le ministère ou pour le compte du trésor mais au nom de Mamadou Ngom Niang qui n’était autre que le Dage de Mactar Ba.

Lors de la CAN en Egypte, Matar Bâ avait invité plus de 80 personnes aux frais de l’Etat. Le plus scandaleux dans tout ça, c’est que la plupart des invités sont des amis provenant du mouvement navétane, des militants de Fatick et des parents de Diakhao du ministre des Sports, Matar Bâ.

senenews