Ministère de l’Industrie et des Mines : Les «manquements» d’Aly Ngouille Ndiaye

La Cour des comptes a constaté, dans son rapport 2017, des manquements dans la gestion du ministère de l’Industrie et des Mines géré à l’époque par Aly Ngouille Ndiaye.

Selon le rapport épluché par Le Quotidien, la gestion  budgétaire est marquée par «un manque de traçabilité des opérations  budgétaires et des anomalies dans la prise des actes de nominations des administrateurs de crédits».

Pis, «des chauffeurs sont recrutés sans rapport avec les besoins du service». En ce qui concerne les marchés publics, «les rapports trimestriels et annuels ne sont pas commentés». Il y a également «un cumul incompatible de fonctions de membre de commission et de personne responsable des marchés».