Minceur : comment composer une soupe light et complète ?

Lorsqu’il fait froid dehors, on n’a pas encore trouvé mieux qu’une bonne soupe pour se réchauffer. Voici quelques idées minceur pour en profiter et s’affiner !
La soupe : des bienfaits minceur et santé

Quoi de mieux qu’une bonne soupe de légumes en plein hiver ? Régressive et réchauffante, la soupe est un  » aliment-doudou  » qui nous fait oublier le froid et la grisaille !

Mais la soupe, c’est aussi une super-alliée healthy : les légumes, féculents et légumineuses choisis délivrent leurs vitamines et leurs minéraux qui protègent notre microbiote (c’est-à-dire : notre flore intestinale) et boostent notre système immunitaire. Top contre les maladies de l’hiver.

Côté minceur, la soupe a tout bon : en effet, la  » soupe de légumes traditionnelle  » ne dépasse que difficilement les 30 Kcal pour 100 mL. En outre, parce qu’elle est riche en fibres, la soupe constitue un excellent rempart contre les grignotages entre les repas. Et parce qu’on peut la décliner quasi à l’infini, elle n’engendre pas de frustration…

Quelques règles pour préparer une soupe minceur et santé :

On choisit des légumes bio et de saison : la tomate ou l'avocat qui ont mûri dans l'avion ne contiennent évidemment pas autant de nutriments (vitamines, minéraux, antioxydants...) que des légumes cultivés localement !
On préfère mouliner plutôt que mixer à l'heure du déjeuner : s'il reste des morceaux dans la soupe, c'est mieux, car ça apporte des fibres satiétogènes - comprendre : qui nous empêchent de dévorer les gâteaux des enfants au goûter...
On limite les ajouts hyper-caloriques : pas de crème (ou alors : une crème végétale), pas de croûtons (ou alors : des croûtons sans matières grasses), pas de fromage râpé (ou alors : de façon exceptionnelle, une fois par semaine maximum !).
On évite de (trop) saler pour limiter la rétention d'eau et la formation de cellulite : on assaisonne plutôt notre soupe avec des épices - cannelle, curcuma, gingembre, curry, ail, herbes de Provence, thym...

Minceur : mon menu  » soupe  » du déjeuner

Pour le déjeuner, on opte pour des légumes dotés d’un index glycémique élevé : ceux-ci procurent de l’énergie sans alourdir la facture calorique. Voici un menu pour le déjeuner :

1 soupe de tubercules ou de légumes-racine : on choisit de la pomme de terre, du topinambour, de la carotte, de la patate douce, du poireau...
1 salade composée d'une base (laitue, mâche, pousses d'épinards...) + des légumes ou des champignons crus (tomate, avocat, radis, carottes râpées...) + 1 filet d'huile d'olive ou d'huile de lin.
1 ou 2 tranches de jambon blanc, de dinde ou de volaille, ou 1 blanc de poulet ou de dinde, ou 1 filet de poisson blanc. (facultatif)
1 carré de chocolat ou 1 fruit de saison ou 1 compote ou 1 yaourt sans sucre. (facultatif)

Quelques exemples :

1 soupe de carottes et pommes de terre au cumin + 1 salade composée laitue, avocat et pignons de pin + 1 roulé de jambon blanc + 2 clémentines.
1 soupe de courgettes et poireaux aux herbes de Provence + 1 salade de carottes râpées, oignons nouveaux croquants et cornichons + 1 blanc de poulet poêlé sans matières grasses + 1 carré de chocolat noir.
1 soupe de potimarron et patate douce + 1 salade composée pousses d'épinards, champignons croquants et dés d'avocat + 1 blanc de dinde poêlé sans matières grasses + 1 compote sans sucre.

Minceur : mon menu  » soupe  » du dîner

Pour le dîner, on choisit des légumes qui autorisent une digestion facile afin de faire une bonne nuit. On n’oublie pas la gourmandise, pour terminer la journée sur une note positive. Voici un menu pour le déjeuner :

1 velouté de légumes : on mixe bien les légumes de façon à obtenir une soupe bien lisse et crémeuse, qui aidera la digestion en fin de soirée.
1 portion de légumes à la vapeur ou revenus à la poêle (avec un filet d'huile d'olive).
1 ou 2 œufs (à la coque, mollets, en omelette, sur le plat...) ou 1 petit morceau de fromage (de chèvre, de brebis... sans pain) ou 1 produit laitier (yaourt, fromage blanc...). (facultatif)
1 carré de chocolat ou 1 sorbet ou 1 poignée de fruits secs (amandes, noisettes...). (facultatif).

Quelques exemples :

1 velouté de chou-fleur au curry + 1 portion de courgettes à la vapeur à l'ail et aux fines herbes + 1 ou 2 œufs durs + 1 yaourt de soja à la cannelle.
1 velouté de courge butternut aux graines de sésame + 1 portion de chou-fleur à la vapeur au paprika + 1 ou 2 œufs mollets (dans la soupe) + 1 carré de chocolat.
1 velouté de champignons au curry et à la coriandre + 1 portion de lentilles à la vapeur et à l'ail + 1 omelette + 1 sorbet.

Merci à Erwann Menthéour, fondateur de la méthode Fitnext.

À lire aussi :

Soupe aux épinards à la ricotta

Velouté d’endives à l’ail

Velouté de pois cassés

Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger