Migration: Des morts et plusieurs disparus au large de la Tunisie

164

Encore un drame de l’émigration clandestine, au large des côtes tunisiennes, ce mardi 1er juin. Au moins 23 migrants sont décédés lors du naufrage d’un canot parti de Libye et qui transportait plus de 90 migrants.

23 morts

Au moins, 23 migrants sont portés disparus et deux sont morts au large de la Tunisie. C’est ce qu’a indiqué le Croissant-Rouge Tunisien, au lendemain d’une opération de secours de l’armée tunisienne envers des embarcations en détresse.

Les détails

Parti dans la nuit de dimanche à lundi du port libyen de Zouara, un bateau transportant une centaine de migrants a été secouru par l’armée non loin de la plateforme pétrolière de Miskar, à 67 km au large des côtes tunisiennes.

Sauvetage

Les rescapés, 37 Erythréens, 32 Soudanais et un Egyptien, entre 15 à 40 ans, ont été pris en charge par le Croissant-Rouge et l’Organisation internationale des migrations (OIM) au port de Zarzis, dans le sud de la Tunisie. « Les survivants ont fait mention de la présence à bord d’autres passagers: parmi eux, deux ont été retrouvés noyés et 23 sont portés disparus », rapporte le Croissant-Rouge.

Rappel

Ainsi, poursuit le communiqué, «plus de 120 migrants sont morts ces dernières semaines dans des incidents similaires au large des côtes tunisiennes, alors que l’amélioration des conditions météorologiques a augmenté le nombre de voyages de la Tunisie et de la Libye vers l’Italie, pour atteindre l’Europe».

Depuis le début de l’année, 640 migrants sont morts en Méditerranée centrale, selon l’organisation internationale des migrations (OIM).