MICI : les émulsifiants alimentaires pourraient favoriser leur développement

Selon une récente étude de l’Inserm, les émulsifiants alimentaires pourraient favoriser le développement de la maladie de Crohn et de la rectocolite hémorragique.

On ne les voit pas, mais ils sont partout dans notre alimentation : les émulsifiants sont responsables de la belle texture des crèmes, mousses et glaces que l’on achète au supermarché – plus précisément, ils maintiennent la stabilité de produits composés de substances non-miscibles (comme l’eau et l’huile).

Sur les étiquettes, les émulsifiants se cachent derrière les mots « lécithine », « polysorbates », mais aussi derrière les codes E322, E450, E452, E460, E472…

Selon une récente étude conduite par des chercheurs de l’Inserm, du CNRS et de l’Université de Paris, les émulsifiants ne seraient pas sans danger pour la santé : ils favoriseraient même le développement de certaines pathologies – comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, qui sont des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Dans le monde, 20 millions de personnes seraient concernées par ces pathologies souvent handicapantes.
Les émulsifiants alimentaires favorisent l’inflammation intestinale

Les chercheurs (qui ont publié leurs travaux dans la revue scientifique Cell Reports) ont travaillé avec deux groupes de souris : les souris du premier groupe n’avaient pas de microbiote intestinal, tandis que les souris du second groupe avaient des bactéries intestinales, parmi lesquelles E. Coli. Les chercheurs ont ensuite administré des substances émulsifiantes aux rongeurs.

Verdict ? Les souris ayant un microbiote intestinal et, spécifiquement, la bactérie E.Coli ont développé une inflammation intestinale chronique et des dérégulations métaboliques.

« Nous avons ainsi pu identifier un mécanisme par lequel les émulsifiants alimentaires peuvent favoriser l’inflammation intestinale chronique chez les personnes abritant certaines bactéries, telles que les bactéries AIEC [comme E.Coli], dans leur tractus digestif » notent les chercheurs, qui reconnaissent toutefois qu' »il est illusoire de penser que l’on pourra bannir les émulsifiants de notre alimentation »…

Source : communiqué de presse Inserm

À lire aussi :

Conservateurs alimentaires : ils provoquent des inflammations de l’intestin

Additifs alimentaires : un guide pour comprendre leurs effets sur la santé

Les aliments sans gluten, pas meilleurs pour la santé

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes