MEURTRE DU FILS D’ALIOUNE BADARA CISSÉ : LE PREMIER TÉMOIN PARLE, …

Du nouveau dans l’enquête sur la mort d’Abdoulaye Néné Cissé, le fils du médiateur de la République, Alioune Badara Cissé, poignardé à mort, aux Etats-Unis. Après l’appel à témoignage lancé par la police de Minneapolis, dans l’Etat de Minnesota, un témoin du nom de Lars Watkins, infirmier en soins intensifs, a été entendu. Ce dernier confie qu’il croyait qu’il était sous le coup d’une overdose, avant de se rendre compte que le jeune (27 ans) avait plutôt été victime d’une agression.

« Quand je me suis approché de lui, il était ensanglanté et respirait difficilement. Son pouls était très lent. C’est à cet instant que la police est arrivée. Je l’ai assisté du mieux que j’ai pu », confie l’infirmier, soulignant que la victime portait un tee-shirt, un short et des tongs.

Selon les médias américains, la sécurité a été renforcée dans le quartier où le jeune homme né en 1992 a été mortellement agressé, au moment où les enquêteurs tentent de retrouver l’auteur du crime. « Notre laboratoire du crime est en train de travailler sur le dossier ainsi que d’autres officiers. Notre police est en train de faire une ronde de sûreté et du porte-à-porte pour informer les gens de la situation. Ils sont aussi en train de collecter des informations sur le crime », a indiqué John Elder du Département de la police de Minneapolis.