MÉTÉO / Mardi 30 Juillet 2019 Qualité de l’air : Bonne !

Le ciel sera très ensoleillé ce Mardi sur Dakar. Soleil fort !
Quelques nuages passeront par moments, sans vraiment déranger le Soleil.

Cette journée est propice à la création d’orages isolés (formation subite et aléatoire après une chaude journée d’été).

Des orages devraient donc se former quelque part, plus à l’Est de Dakar, après 14:00 GMT.
Pas de pluie, ni d’orages à prévoir pour l’instant sur la Capitale, à cause d’une anomalie atmosphérique (voir explication de l’image plus bas).
En cas de chance de pluie ou d’orage, vous serez biensur avisés dans une publication spéciale. 

Pour l’instant c’est le calme.

Ce Mardi, les températures seront chaudes, et ressenties à :

 32 à 34 degrés entre 13:00 et 15:00
 31 degrés à 17:00
 29 degrés à 19:00
 28 degrés en soirée 
 28 degrés de minimale en pleine nuit.

 Ce Mardi, le vent soufflera faiblement du Sud/Sud-Ouest, entre 9 et 15 Km/h.

 LA MER :

 Océan praticable ce Mardi.

Pour les sports à voile, le vent sera assez faible aujourd’hui.

 MARÉE et autres informations :

Aujourd’hui, Mardi 30 Juillet 2019, le soleil s’est levé à Dakar à 06:52 et il se couchera à 19:40. La prochaine marée basse aura lieu à 13:39. Elle remontera ensuite pour être complètement haute à 19:46.

Nous aurons 12 heures et 48 minutes de jour. 

EXPLICATION (Image) – ANOMALIE AU DESSUS DES REGIONS NORD-OUEST :
Dakar, ainsi que les régions côtières de Thiès et Saint-Louis sont actuellement victimes d’un microclimat néfaste au passage et à la création d’orages.
En effet, pour que des nuages de pluie se forment ou nous arrivent, il faut que l’air humide et plus chaud au sol puisse remonter dans une atmosphère de plus en plus froide jusqu’au plafond du premier ciel (jusqu’à environ 10 km d’altitude. Or, on remarque que les nuages s’étalent en longueur dès qu’il dépassent les 3 ou 4 Km d’altitude, et finissent par se disloquer. 
On redoute donc que nous sommes confrontés à une couche d’air subitement plus chaude au dessus de 4 kilomètres d’altitude, ce qui empêche la continuité de la convection des nuages (développement vertical), et donc les chances de pluie. 
Cause de ce phénomène : l’absence d’évaporation suffisante dans le centre et le nord du pays, due au manque d’arbres, et donc aussi d’animaux (évapotranspiration), ce qui affaibli le taux d’humidité en altitude. 
Il va maintenant donc falloir attendre que le tapis herbacé pousse suffisamment à l’Est grâce aux pluies qui y tombent, afin que ces plantes puissent être assez nombreuses et grandes pour permettre plus d’évaporation…
Voilà ce qui explique le retard de l’installation de la saison des pluies d’années en années …
IL FAUT IMPÉRATIVEMENT REBOISER LA MOITIÉ NORD DU PAYS POUR RÉGLER CETTE ANOMALIE, SINON LA SITUATION SERA TRÈS COMPLIQUÉE DANS QUELQUES PETITES ANNÉES !!