Mendicité au Sénégal : « 70% des mendiants ne viennent pas des daaras »

Human Rights watch a repéré près de 50.000 enfants mendiants au Sénégal. Des mendiants souvent assimilés aux talibés. Mais, une bonne partie d’entre eux pratiquent cette activité librement et ne viennent pas des daaras, selon Moustapha Lô, président de l’Association des maitres coraniques. Dans les colonnes du Soleil, il explique que la plupart de ceux qui mendient ne sont pas dans les daaras, car, « un enfant qui mendie, c’est juste pour chercher de quoi manger. Si quelqu’un fait la manche jusqu’à certaines heures, c’est parce qu’il ne vient pas d’un daara. Un talibé ne peut pas être dans la rue jusqu’à certaines heures », fait constater Lô, qui s’appuie sur des enquêtes menées par ses collègues et selon lesquelles « plus de 70% des mendiants ne viennent pas des daaras ». 
Et c’est le lieu pour lui de regretter qu’au Sénégal, « on met tout sur le dos des daaras ».