Meghan Markle : pourquoi son mariage avec Harry a été si facilement accepté par Elizabeth II

Lorsque le prince Harry a rencontré Meghan Markle, elle avait déjà été mariée une première fois. Une situation pas si inhabituelle que ça au sein de la monarchie britannique que la reine Elizabeth a accepté sans difficulté.

Le précédent Wallis Simpson, cette américaine divorcée pour laquelle le roi Edouard VIII a abdiqué, aurait pu effrayer la reine Elizabeth lorsque son petit-fils est tombé amoureux de Meghan Markle. Pourtant après seulement 16 mois de relation, le prince Harry a épousé Meghan Markle, une américaine elle aussi divorcée, lors d’une cérémonie grandiose à la chapelle Saint-Georges à Windsor. Mais comment se fait-il que la reine ait si facilement accepté cette union ?

Selon l’expert royal Duncan Larcombe il y a plusieurs explications à cela. « Meghan et son ancien mari ne sont pas restés mariés très longtemps, il n’y a donc pas un passif extraordinaire ». a-t-il expliqué au Sunday Express. Pour l’expert, la question des enfants est également cruciale :  » Si elle avait eu des enfants avec son premier mari, cela aurait été vraiment beaucoup plus difficile. (…) En épousant le prince Harry, elle rejoint immédiatement la famille royale et tous ses enfants auront une position officielle au sein de la famille. » « Donc ces problèmes ont été évités plutôt facilement » conclut-il. Facilement certes, mais on ne peut toutefois pas dire que l’intégration de Meghan Markle au sein de la famille se soit faite sans heurts.

Car si Meghan a été bien acceptée par la reine Elizabeth, cela n’a pas empêché quelques couacs. L’ancienne actrice a eu bien du mal à prendre ses marques et après des débuts prometteurs, a enchaîné les faux pas au point que la reine elle-même ait dû s’en mêler. Et le comportement de Meghan et Harry, rebelles, indépendants, se moquant volontiers du protocole, n’est finalement sans rappeler celui d’Edouard et Wallis.