Meghan Markle et Harry : leur surnom peu flatteur au sein de la famille royale

Dans un documentaire diffusé sur ITV le 20 octobre, les Sussex ont confié être surmenés, un état préoccupant même les membres de la Couronne, peu coutumiers de l’impulsivité dont Harry a fait preuve en déclarant la guerre aux tabloïds britanniques. Le duc et la duchesse sont désormais affublés d’un qualificatif peu flatteur qui en dit long sur la façon dont ils sont perçus au sein même de la famille royale.

Ce documentaire devait expliquer beaucoup de choses sur l’actualité récente du duc et de la duchesse de Sussex. Au micro de Tom Bradby, le prince Harry et Meghan Markle se sont dévoilés sans fard, ce dimanche 20 octobre, dans Harry & Meghan : An African Journey. Un film éclairant sur le burn-out des Sussex et la bataille que mène actuellement le prince contre les tabloïds britanniques. Cette tempête médiatique perturbe les membres de la Couronne, plus coutumiers d’une politique du silence.

Si, selon une source de Kensington Palace cité par la BBC, William a exprimé le souhait que Meghan et Harry aillent bien, le journaliste Richard Kay explique, dans une chronique pour le Daily Mail, qu’il est rarissime que des officiels s’expriment ainsi, sur des sujets aussi privés, avant de poursuivre en révélant au passage le surnom peu flatteur que les membres du palais emploient désormais à l’égard du cadet de Diana et de son épouse américaine : “Je comprends que le ‘problème Sussex’,c’est ainsi quesont appelés Harry et Meghan dans les cercles royaux, a été prédominant dans les discussions ces derniers jours.“

Le « problème Sussex » n’est pourtant pas insoluble. Il pourrait trouver sa solution dans les volontés de vacances et d’exil que Meghan et Harry ont laissé entendre dans le documentaire. Ils prévoient d’ailleurs déjà de se rendre à Los Angeles en novembre pour passer les vacances de Thanksgiving avec la mère de Meghan, Doria Ragland, puis ils passeront Noël avec la reine et d’autres membres de la famille royale à Sandringham, dans le Norfolk. Si la famille royale continue de considérer les Sussex comme un problème, l’ambiance risque d’être tendue.